Jeu provençal

Écrit par les experts Ooreka

Origine et caractéristiques du jeu provençal

Dans le courant du 19e siècle apparaît une variante provençale de la boule lyonnaise, codifiée sous le nom de « jeu provençal » ou « longue ». Ce jeu provençal est l'ancêtre de la pétanque, qui fera fureur au 20e siècle.

Cependant, la pétanque n'a pas détrôné jeu provençal, qui reste aujourd'hui très pratiqué dans les régions du sud de la France, mais parfois ailleurs (Centre, Nord, Île de France, etc.).

  • Comme la boule lyonnaise, le jeu provençal se joue sur un terrain long, plus long qu'un terrain de pétanque.
  • Contrairement à la pétanque, qui se joue les deux pieds fichés au sol, le jeu provençal demande une prise d'élan, ce qui le rend plus complexe et nécessite un entraînement particulier.

Le terrain du jeu provençal

Le jeu provençal peut se pratiquer sur tous types de terrains non délimités.

Toutefois, les compétitions se déroulent sur un terrain délimité, mesurant au minimum de 24 mètres de long et 4 mètres de large.

Matériel et jeu provençal

Le jeu provençal se joue avec :

  • un but en bois (cochonnet) dont le diamètre est compris entre 2,5 et 3,5 cm,
  • et des boules métalliques dont le diamètre est compris entre 7,05 et 8 cm et le poids entre 650 et 800 grammes (comme à la pétanque).

Les règles du jeu provençal

L'objectif du jeu provençal est de placer ses boules le plus près possible du but (cochonnet). Les règles sont très proches de celles du jeu de pétanque : seules diffèrent la longueur et la position de lancer.

Équipes

Le jeu provençal peut se jouer :

  • En tête-à-tête : un joueur contre un, chaque joueur disposant de trois boules.
  • En doublette : deux joueurs contre deux, chaque joueur disposant de trois boules.
  • En triplette : trois joueurs contre trois, chaque joueur disposant de deux boules.

Lancer du but

L'équipe désignée par le sort trace un cercle de départ de diamètre situé à 1 mètre minimum de tout obstacle.

Lancé à partir de ce cercle, le but doit se trouver entre 15 et 20 mètres du cercle et à 1 mètre minimum de tout obstacle.

Déroulement de la partie

  • Les joueurs lancent leurs boules à tour de rôle, en commençant par l'équipe qui a lancé le but.
  • Il existe deux façons de lancer la boule : soit en « pointant », afin de la placer le plus près possible du but, soit en « tirant », pour chasser une boule adverse.
  • Pour pointer, le joueur doit sortir un seul pied du cercle en faisant obligatoirement un pas. Il lance alors sa boule :
    • soit avec les deux pieds à terre, un pied restant dans le cercle,
    • soit en se tenant sur une jambe après avoir relevé le pied d'appui.
  • Pour tirer, le joueur doit obligatoirement sortir du cercle pour effectuer trois pas qui lui permettent de prendre son élan. La boule doit être lancée avant le quatrième impact des pieds du joueur au sol.
  • À la fin de la première « mène », lorsque toutes les boules sont lancées, on compte toutes les boules d'une équipe qui sont situées plus près du but que la plus proche des boules de l'équipe adverse.
  • Le but revient à l'équipe qui a gagné la mène précédente. Cette équipe lance le but depuis un cercle tracé autour de l'endroit où se trouvait le but à la fin de la mène précédente.
  • La mène se déroule de la même façon que la précédente, avec la même façon de compter les points.

Fin de partie

La première équipe qui a marqué 13 points a gagné.

Les règles détaillées du jeu provençal sont disponibles auprès de la FFPJP (fédération française de pétanque et de jeu provençal).


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !