Boule bretonne

Écrit par les experts Ooreka

Origine et caractéristiques de la boule bretonne

Sport populaire en Bretagne, la boule bretonne fut d'abord pratiquée sur des terrains naturels : prés, aires de battage, petites routes, avec des boules bois fabriquées par les sabotiers.

Plus tard, les cafés s'équipèrent d'allées de boules, permettant aux joueurs de pratiquer leur jeu dans de meilleures conditions, avec des règles plus strictes.

  • Les boules en bois du pays furent remplacées par des boules en bois exotique plus dur, elles-mêmes définitivement supplantées dans les années 1960 par la résine synthétique.
  • S'il est pratiqué dans toute la Bretagne, le jeu de boule bretonne admet cependant un grand nombre de variantes locales.

Le terrain de la boule bretonne

La boule bretonne se pratique sur une allée mesurant de 15 à 20 mètres de long, sur 3 à 4 mètres de large, entourée de planches ou de parpaings.

Matériel et boule bretonne

La boule bretonne se joue avec :

  • un maître (encore appelé cochonnet ou petit) en métal, en bois, ou en synthétique, de diamètre compris entre 25 et 40 mm,
  • des boules en résine synthétique (fabriquées en Italie), qui peuvent être lestées ou non ; leur taille et leur poids varient selon les régions (généralement de 0,5 à 1 kg, de diamètre compris entre 90 à 120 mm).

Règles du jeu de la boule bretonne

L'objectif du jeu de boule bretonne est de placer ses boules le plus près possible du maître (cochonnet).

Toutefois, en ce qui concerne les détails, les règles du jeu de boule bretonne peuvent varier localement.

Équipes

La boule bretonne se joue traditionnellement par équipe :

  • En tête-à-tête ou « pen eus pen » en breton : un joueur contre un, chaque joueur disposant de trois boules.
  • En doublette : deux joueurs contre deux, chaque joueur disposant de deux ou trois boules.
  • En triplette : trois joueurs contre trois, chaque joueur disposant de deux boules.
  • En quadrette : quatre joueurs contre quatre, chaque joueur disposant de deux boules.

Lancer du maître

Le lancer se fait à partir d'une ligne appelée « pal », à 1 m de l'extrémité du terrain.

  • L'une des deux équipes lance le maître (cochonnet) : ce dernier doit dépasser les 2/3 du terrain et respecter certaines distances des limites (1,5 mètre du fond et 0,5 mètre des côtés du terrain).
  • Si le joueur n'y parvient pas au bout de deux essais, le maître passe à l'équipe adverse.

Déroulement de la partie

  • Le joueur qui a lancé le maître lance la première boule.
  • C'est ensuite à l'autre équipe de placer une boule. Cette équipe doit jouer tant qu'elle n'a pas réussi à regagner le point.
  • Il existe deux façons de lancer la boule : soit en « pointant », afin de la placer le plus près possible du but, soit en « tirant », pour chasser une boule adverse.
  • L'équipe gagnante relance le maître et ainsi de suite, etc.
  • Toute boule touchant le fond du jeu et revenant à plus de 1 mètre sera retirée du jeu.

Fin de partie

La partie se joue généralement en 10 ou 12 points. La première équipe qui a marqué le nombre de points fixés a gagné. 


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !